dimanche 10 juillet 2011

A propos de la planète Mars par LM (1907)

Le Bulletin commercial. Journal des intérêts Scientifiques, Pratiques et Moraux des Pharmaciens contient une rubrique météorologique dans laquelle on peut lire, en juillet 1907, cet extrait signé L.M.:


Mars est notre aînée. Elle a été crachée avant nous par la formidable nébuleuse solaire qui a donné naissance à notre système planétaire, petit patelin perdu dans l'immensité des pays célestes. En vertu de leur antériorité, les Martiens sont supposés plus avancés que nous dans l'art de la vie. Il n'y a point là-bas de sales automobiles répandant partout la puanteur, du pétrole, obscurcissant les voies de circulation de suffoquantes poussières et écrasant d'une façon désinvolte tout ce qui piète innocemment sur le sol, bêtes et gens. Les moyens de transport, consistent en une toupie gyroscopique aménagée en voiture. Les roues, car il y en a, exécutent 3,000 révolutions à la minute. Elles sont actionnées par un moteur électrique et le truc ou voiture filant non pas sur deux rails mais sur un seul, sur une sorte de câble plat, ne peut jamais verser, attendu que selon les lois propres à la rotation de la toupie, les virages du truc ne le font pas incliner au dehors mais en dedans. On peut imaginer du moins que cela fonctionne déjà de cette manière dans Mars puisque M. Louis Brennan, ingénieur irlandais, vient nous proposer ce système tardivement à nous, jeunes Terriens, dans l'enfance du génie.








Ce billet est publié dan le cadre du  le Défi martien Guillaume. Je n'ose pas l'inscrire pour le challenge Summer Star Wars lancé par Lhisbei (si, je peux?).

2 commentaires:

  1. T'as trop abusé du SSW et Lhisbei râle ? :D

    RépondreSupprimer
  2. Non

    (je réponds à la question : "je peux ?").

    on est un peu loin de l'esprit du challenge (y compris dans sa dimensions "déconnade")

    RépondreSupprimer