dimanche 21 août 2011

Marius Brubach, "Guerre astrale" (poésie)

Il existe peu d'anthologie de poésie conjecturale. Je connais le recueil La terre est bleue comme une orange publié en 1986 par les éditions ouvrières sous la direction de Pierre Ferran et qui rassemble 150 poèmes d'une centaine d'auteurs de toutes époques et quelques parutions de poèmes ici ou là mais c'est assez peu finalement.
Pour modestement combler ce manque, voici le poème "Guerre Astrale" de Marius Brubach paru en 1931 dans la revue La Proue:




Les Martiens s'en vont en guerre

contre les Jupitériens.
La peur fait trembler la Terre;
et les Saturniens
jappent comme de bons chiens
de bons chiens militaires.
Dans l'ombre, les Mercuriens
aiguisent les cimeterres,
et ils s'en trouvent fort bien...

Loin des « bêê » et des « coin-coin »,
bien tranquille dans son coin,
rêve un poëte lunaire.
Passe un général solaire
tout chamarré de lumière,
caparaçonné d'airain
depuis le nez jusqu'aux reins.
Avisant notre Lunaire,
il le traite de crétin,
d'embusqué, de propre-à-rien,
de révolutionnaire!

Le Lunaire répond « – Ut »
en grattant sa guitare.
Le général comprend « Zut ! »
et déclanche la bagarre.
Le Lunaire est fusillé
sans tambour ni trompette.
Puis les représentants de toutes les planètes
sont conviés,
sous le contrôle-haut du général solaire
à se réconcilier
sur le dos des Lunaires...

Mais le poëte s'en rit !
A l'état de pur esprit,
il vogue loin des guerres,
et laisse Les Alliés,
entre eux, se débarbouiller,
lui qui t'est tiré d'affaire.

Et, sur sa guitare, il chante.
Il chante « Je n'aime rien
« tant qu'une blonde aux yeux de clair-de-lune,
« même si la blonde est brune,
« du moment que sa lèvre au signe vénusien
« me lance, à travers l'espace,
« le Rêve dont elle m'enlace ·
« Et j'aime aussi les voyages
« et les cosmiques paysages
« vus par la lorgnette lyrique
« du projecteur métaphysique !
« Chanter ce double cantique,
« telle est ma noble tâche !
« Et j'aime, à tous les échos,
« le crier de bas en haut,
« afin qu'on le sache,
« car si je suis un héros,
« moi, je ne suis pas un lâche »



Ce billet est publié dans le cadre du challenge Summer Star Wars lancé par Lhisbei (parce que ça manquait cruellement de poésie ;-) )



summer+star+wars.jpg (215×203)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire