lundi 5 mars 2012

Régis Messac, l'écrivain-journaliste à re-connaître


Régis Messac est le nom d'un écrivain, critique, journaliste,... qui revient régulièrement sur ArchéoSF.Pionnier des études sur les mauvais genres, on lui doit une somme intitulée Le Detective Novel et l'influence de la pensée scientifique (rééditée il y a peu aux Editions Encrage accompagnée d'un bel appareil critique). Les éditions Ex Nihilo ont entrepris une réédition des oeuvres complètes de Régis Messac, romans, anthologie de textes parus en revue,...
Avant Pierre Versins et Jacques Van Herp, Régis Messac a été l'un des premiers érudits n'hésitant pas à se confronter avec le roman populaire, les utopies et la science fiction. Si certains de ses articles et de ses oeuvres peuvent sembler dépassées, il convient de se souvenir qu'ils datent d'avant la seconde guerre mondiale et que souvent ils furent novateurs - et même d'avant garde - et gardent une part de modernité tout à fait surprenante. Certains pans entiers de l'archéoSF doivent leur survie dans l'imaginaire collectif à des gens comme Régis Messac. Et quand Ex Nihilo publie un ouvrage sur l'écrivain-journaliste Régis Messac, on ne peut que savourer le travail entrepris.
On peut lire un résumé de la journée d'études dont est issu cet ouvrage ICI.
Les heureux membres de l'Association des Amis de Régis Messac ont reçu leur exemplaire numéroté, les autres devront patienter jusqu'au 18 mai 2012 pour s'offrir cet ouvrage indispensable...




Sommaire
Pierre Lebedel : Messac père et fils, du journalisme à l’association.
Olivier Messac : Introduction à l’œuvre journalistique de Régis Messac.
Philippe Baudorre : Régis Messac, au fil de ses lectures.
Guy Durliat : Régis Messac et Georges Hyvernaud aux Primaires.
Astrid Llado : Messac en Amérique ; ses chroniques américaines.
Pierre-Gilles Pélissier : Germes journalistiques de la fiction messacquienne.
Delphine Gachet Bahuet : l’homme aux romans policiers.
Cédric Chauvin : Régis Messac face à la littérature.
Jean-Luc Buard : Dents de vautour et mains de serpent.
Saliha Aklouf, Éloges majeurs de genres dits mineurs.
Natacha Vas-Deyres : Du journalisme littéraire à l’historien des utopies.


Présentation de l'éditeur:


Essayiste et romancier, premier exégète de la littérature policière, historien de la littérature populaire, des Utopies et de la science-fiction, Régis Messac a laissé derrière lui une abondante production journalistique.
Tout à la fois chroniqueur, « reporter », témoin et analyste de la société – française et internationale – de l’entre-deux-guerres, il publie dans des revues universitaires et pédagogiques, mais aussi dans nombre de journaux et périodiques de gauche et d’extrême-gauche, du Progrès civique à Nouvel Âge, en passant notamment par la Révolution prolétarienne, Monde, l’École Émancipée et les Primaires dont il est rédacteur en chef.
Régis Messac exprime sa pensée par tous les moyens ; une pensée étonnamment moderne, élaborée par sa culture et son engagement politique. Cette activité journalistique dans laquelle il développe ses critiques littéraires et sociales ajoute une dimension singulière à son œuvre.
Cet ouvrage ouvre la voie à l’exploration du continent méconnu de ces textes, laboratoire d’idées témoignant de la vitalité d’un écrivain de son temps qui se projette dans le nôtre. Une œuvre insolite et remarquable à découvrir dans cet essai collectif pour connaître ou re-connaître la véritable face de Régis Messac.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire