samedi 21 juillet 2012

Maurice Leblanc, Les Trois yeux

L'oeuvre de Maurice Leblanc ne se résume pas à Arsène Lupin. Aux côtés du gentleman-cambrioleur d'autres personnages vivent, aiment, meurent parfois.

Maurice Leblanc en quittant pour un temps l’univers lupinien nous entraîne avec Les Trois Yeux dans le domaine de ce merveilleux scientifique théorisé par un autre Maurice, Maurice Renard: « Il n’y a de merveille que dans le mystère, dans l’inexpliqué. Tout prodige cesse d’en être un aussitôt que nous pénétrons ses causes réelles et sa véritable nature, dès qu’il passe du ressort de l’ignorance ou de celui du doute dans celui de la science. » Car derrière l’étrange se cache la science et l’écran sur lequel apparaissent les Trois Yeux est l’image même de ce merveilleux scientifique qui « brise notre habitude et nous transporte sur d’autres points de vue, hors de nous-mêmes.»

Les Trois Yeux est désormais disponible aux éditions Publie.net dans la collection ArchéoSF.


Lire une critique de cette édition numérique: ICI

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire