samedi 15 septembre 2012

A. Sternfeld, Le Vol dans l'espace cosmique

Les ouvrages de vulgarisation scientifique sont parfois audacieux dans leurs prévisions pour le futur. A. Sternfeld dans Le Vol dans l'espace cosmique imagine en 1954 ce que pourrait être le rôle des fusées. Le chapitre De l'utopie à la science du vol cosmique rappelle le rôle important de la fiction dans l'imaginaire du vol spatial. Puis au fil du livre, Sternfeld avec que "la fusée résoud le problème des voyages interplanétaires", décrit "la vie à bord d'un cosmonef" (le livre est traduit du russe, nul étonnement donc à voir les mots cosmonef et cosmonaute), s'interroge sur "la signalisation à travers les espaces intersidéraux (mettra-t-on des feux rouges? respecterons-nous la priorité à droite? ^___^) et voit même l'homme partir "Vers la constellation du Centaure... Il conclue avec ce chapitre "Utopie d'hier, réalité de demain".
Plus d'un demi-siècle plus tard, on ne peut que constater que l'homme n'a posé le pied que dans la banlieue de la terre (sur la Lune à quelques reprises) et que le voyage vers Mars semble pour le moins lointain... de là à atteindre Alpha du Centaure... il faudra encore attendre quelques siècles.
En fait de science, on est en pleine science... fiction!


Ce billet est publié dans le cadre du challenge Summer Star Wars VI lancé par M. Lhisbei.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire