mercredi 26 septembre 2012

Louis Figuier, La Femme avant le déluge (feuilleton, épisode 6)


Nous voici plongés pour la sixième semaine consécutive dans la comédie de Louis Figuier La Femme avant le déluge.
ArchéoSF a présenté le texte et reproduit l'avertissement de l'auteur (épisode 1) puis proposé les trois premières scènes (épisode 2 et épisode 3). Christiana et Diane sont des amoureuses malheureuses mais peu à peu un espoir naît grâce à la ruse de Diane  (épisode 4). Christiana se prend à rêver... Apparaissent sir Evans et Fresquelly, tous deux géologues, le premier étant devenu totalement monomaniaque au point de refuser la société contemporaine. Un bel exemple de savant un peu frappadingue mais peu dangereux pour les autres...  (épisode 5). Vient désormais le temps de la comédie!

LA FEMME AVANT LE DELUGE

SCÈNE VIII

FRESQUELLY, RAMPONEAU, DIANE.

FRESQUELLY, apercevant Ramponeau et Diane, part.)

Ramponeau et sa nièce. c'est parfait. (Saluant, Haut.) M. Ramponeau... Madame de Beaugençy... je suis d'autant plus enchanté de vous voir que j'ai un service à vous demander.
    RAMPONEAU.
Mon cher savant, je viens d'acheter aux pêcheurs Yakoustes une énorme cargaison d'ivoire fossile, que je revendrai à Paris, avec un bénéfice de trois cents pour cent; et quand j'ai tait un marché de ce genre, je n'ai rien à refuser & personne. Je vous suis donc tout acquis.

FRESQUELLY, à Diane.

Et vous, belle dame, êtes-vous dans la même intention bienveillante?.

DIANE, riant
Non; je ne m'engage qu'en connaissance de cause. De quoi s'agit-il ?
FRESQUELLY
De sauver sir Evans.

DIANE
Il court quelque danger ?

FRESQUELLY
Le plus grand!

RAMPONEAU.
Et nous pouvons le sauver ?

FRESQUELLY.
Je le crois.

DIANE
Que faudra-t-il faire pour cela ?

FRESQUELLY.
Jouer la comédie.

SCÈNE VIII
LES MÊMES, LUDOVIC, il est entré par la droite, avant les derniers mots, avec son fusil et son carnier.

LUDOVIC, s'avançant.
Quelle est cette plaisanterie, mon cher savant ?

FRESQUELLY.
Ah rien n'est plus sérieux. Apprenez que sir Evans est en proie à une véritable monomanie, et qu'il faut absolument l'en guérir.

LUDOVIC.
Une monomanie?... J'ai toujours pensé qu'il finirait par là... Et quelle est sa monomanie?

FRESQUELLY.
Il est amoureux d'une femme d'avant le déluge.

DIANE, riant.
Pas possible !

FRESQUELLY.
C'est comme je vous le dis. Et la comédie que je voudrais vous faire jouer, consisterait à présenter à sir Evans une jeune fille, en lui persuadant qu'elle
remonte aux temps primitifs.

LUDOVIC.
Je comprends ! Le cœur de notre jeune toqué ne peut battre que pour une femme pouvant justifier de cinquante mille ans d'existence. Vous voulez lui présenter cet oiseau rare, pour le ramener à des sentiments réels, et guérir sa manie.

FRESQUELLY.
Je vois avec plaisir que vous comprenez ma pensée et mon projet.

LUDOVIC.
Seulement, il y a une difficulté. c'est de trouver une jeune fille en état de jouer le rôle de la femme avant le déluge.

A suivre!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire