mardi 6 novembre 2012

Albert Robida, L'Horloge des siècles


Régulièrement la rubrique RétroSF sur ActuSF présente des textes de science fiction ancienne. En novembre, Albert Robida est à l'honneur.

On admire souvent les gravures et dessins d’Albert Robida (1848-1926), sans toujours savoir d’ailleurs qu’il s’agit de lui. 60 000 dessins, 200 œuvres illustrées, direction de périodiques (comme La Caricature ou le Petit Français illustré), auteur d’environ 70 livres sur divers thèmes, l’œuvre d’Albert Robida est importante en quantité mais aussi en qualité.
Ses illustrations évoquant du futur sont sans cesse reprises d’exposition en ouvrage mais ses fictions sont moins connues. Sa bibliographie est pourtant riche de livres, feuilletons et autres récits du futur dont il assure aussi l’illustration comme Le Vingtième siècleLa Guerre au Vingtième siècleLa Vie électrique
Comme caricaturiste, anticipateur, illustrateur, il aborde de nombreux genres de la science-fiction d’alors de la projection dans le futur au voyage dans le temps comme avec Jadis chez aujourd’hui ou L’Horloge des siècles. Souvent plus audacieux que Jules Verne, il est aussi plus juste dans ses prévisions : il imagine des femmes égales des hommes, un appareil de communication total (le fameux téléphonoscope), des cieux parcourus par des aéroplanes, des rues pleines d’automobiles mais aussi une Terre menacée par la pollution.
La suite est à lire sur ActuSF!

A lire et à voir sur ArchéoSF:
- Au Prix du Grand Palais (gravure d'anticipation de Robida)
- Le Vingtième siècle (gravure d'anticipation de Robida)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire