mardi 21 octobre 2014

Le Journal téléphoné... sans fil (1907) et la fin du livre

En 1907, un périodique algérien présente une conférence donnée par Paul Otlet ( 1868-1944) imaginant la transformation radicale du livre par la téléphonie:


Le Journal téléphoné... sans fil 

 Dans une conférence faite à Ostende, à l'occasion de l'inauguration de l'Exposition belge du Livre, M. Otlet s'est livré à d'amusantes fantaisies sur les métamorphoses probables de l'avenir. Fantaisie, sans doute, mais pas utopie, dit l'humoriste - conférencier; « -L'utopie d'hier n'est-elle pas le rêve d'aujourd'hui et la réalité de demain ? » Nous ne pouvons résister au plaisir de citer cette amusante présentation du journal de l'avenir, le journal téléphoné ... sans fil: « Demain, la téléphonie n'aura plus de fil comme déjà la télégraphie s'en est débarrassée. Alors, — qui nous défend d'y croire ? — nous assisterons à une nouvelle transformation du Livre, la plus déconcertante de toutes, peut-être, laissant loin derrière elle la publication de journaux et dépêches à bord des paquebots telles que viennent de l'imaginer les grandes compagnies transatlantiques. Les agences Havas Reuter et Wolff deviendront des centres permanents d'émissions d'ondes sonores, chronométrées chacune à des longueurs différentes, de manière à empêcher toute interférence. Ce qui cause aujourd'hui le désespoir du technicien fera alors sa joie : la possibilité de recueillir les ondes à tous les points de la sphère d'action, tandis qu'actuellement l'on voudrait pouvoir les concentrer et les diriger sur un seul point, tournera à l'avantage d'un mode universel de transmission des informations. Chacun portera sur soi, dans son gousset, un tout petit cornet qu'il accordera d'un tour de vis à l'intensité d'ondes adoptée par chaque centre émetteur. A 1-25 il sera en communication avec l'agence Havas, à 142 avec l'agence Reuter ; le Parlement français sera 222 et le cours donné par M. Virchow dans sa chaire de Berlin, sera fait désormais devant l'auditoire mondial pourvu que celui-ci ait réglé son cornet sur... 425. » 

 Anonyme, « Le Journal téléphoné sans fil »,
in Le Journal général de l'Algérie et de la Tunisie, n° 2320, Alger, 10 janvier 1907

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire