mercredi 14 janvier 2015

Que sera l'homme de l'an 5000 ? (1937)

Que sera l'homme de l'an 5000 ? - Le physiologiste anglais Barker établit que, vers l'an 5000, l'homme sera devenu un être répugnant. Ce savant a calculé qu'à cette époque qui n'est plus bien éloignée, l'homme n'aura plus de cheveux. Et la raison? C'est, dit M Barker, que le port continuel du chapeau les aura rendus inutiles et qu'ils seront tombés. Les dents elles-mêmes auront disparu l'homme futur, selon M. Barker, n'aura plus de dents, parce qu'il n'en aura plus besoin parce que sa nourriture sera préparée chimiquement et qu'il n'y aura plus nécessité de la mâcher. Déjà 75 % des écoliers anglais ont des dents défectueuses et, en l'an 3000, ce pourcentage sera absolu, soit de 100 %. Et ce qui concerne la vue, tout le monde portera des lunettes. Une autre surprise que nous réserve M. Barker est relative aux doigts de pied. Selon ses calculs, l'homme de l'an 5000 n'aura plus qu'un orteil, à quoi l'aura réduit l'usage de la chaussure moderne qui fait peser tout le poids du corps sur le seul gros orteil qui se développe monstrueusement, aux dépens des autres doigts, destinés à disparaître. Les ongles aussi seront éliminés, comme superflus.
Donc, selon M. Barker, l'homme de l'an 5000 sera esthétiquement un être répugnant, sans dents, sans cheveux, sans ongles, avec un seul doigt au pied.
Nos arrière-neveux pourront avec raison nous considérer comme des Adonis.


Journal des débats politiques et littéraires, n° 229, 20 août 1937

A lire sur ArchéoSF:

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire