vendredi 28 août 2015

Les bibliothèques de l'avenir (1896)

Dans le journal La Croix du 2 août 1896, la causerie scientifique signée Somsoc rapporte qu'un expérimentateur américain a produit des feuilles d'or de 0 millimètre 00000893 d'épaisseur. 
Un dessin anonyme, reproduit ci-dessous, accompagne le texte :



Le chroniqueur imagine qu' "un livre de 1000 pages, imprimé sur les feuilles d'or de M. Outerbridge (c'est le nom du physicien qui obtient ce produit miraculeux), se composerait de 500 feuillets et aurait 0mm,0045 d'épaisseur. 200 volumes (soit 200000 pages), n'occuperaient pas un millimètre de longueur sur le rayon d'une bibliothèque. Dans ces conditions, le Larousse est acceptable, sinon quant au fond, du moins quant à la forme".
Il faut dire que cela résoudrait aussi le problème de la place tenue par nos livres chez nous !

Source: Gallica

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire