lundi 15 août 2011

Leslie F. Stone, "La conquête de Gola" (1931)





Couverture


J'aborde rarement la science fiction américaine ici. Non pas que je n'en lise pas ou que je ne l'aime pas mais parce qu'il me semble que c'est un domaine fort souvent évoquée et globalement bien balisé contrairement à la science fiction française.


"La conquête de Gola" fut publié dans Wonder Stories et l'on doit à Jacques Sadoul de pouvoir la lire en français dans l'anthologie Les Meilleurs récits de Wonder Stories.
Comme d'autres publications de l'époque, nous sommes en 1931, Wonder Stories est un pulp proposant divers textes de science fiction, plus ou moins bons. L'anthologie nous propose donc le meilleur de la production. Intéressant car Wonder Stories était dirigé par Hugo Gernsback, celui qui a forgé l’appellation Science fiction dans l'éditorial du premier Wonder Stories, et dont le prénom donne le nom d'un des plus prestigieux prix mondiaux du genre SF.

Leslie F. Stone n'a été à ma connaissance traduite qu'une fois en français. Cette nouvelle "La conquête de Gola" nous montre des Terriens, hommes (appelés les Detaxaliens), tentant de conquérir une planète dominée par des êtres féminins qui tiennent en esclavage la part masculine. Leslie F. Stone est de toute évidence féministe, ce qui détonne un peu dans le milieu SF de l'âge d'or. Jacques Sadoul précise dans sa présentation: "il s'agit de la première histoire de science-fiction où une femme réclame pour son sexe le droit au plaisir et à la liberté sexuelle".  Pour l'époque, il était plus commode de livrer une histoire se déroulant sur une planète lointaine pour avancer ces idées. Il n'empêche que les femmes de Gola sont de redoutables guerrières, très bien équipées technologiquement et que les Terriens ont trouvé leur maître (ou plutôt maîtresse mais le mot a alors une signification équivoque). Pourtant ces habitants de Detaxal pourraient bien être au goût des habitantes de Gola. 
wonder stories April, 1931


Le miroir exotique de la planète lointaine permet, en renversant l'ordre de choses, de poser la question de la place des femmes dans la société américaine de l'époque. Par bien des côtés,  les thèmes abordés dans "La conquête de Gola" restent d'actualité.
Les curieuses (et curieux) pourront se référer à l'essai de Batya Weinbaum "Sex-Role Reversal in the Thirties: Leslie F. Stone’s “The Conquest of Gola”" publié dans Science Fiction Studies e
n 1997 et disponible ICI (en anglais).
Ce billet est publié dans le cadre du challenge Summer Star Wars lancé par Lhisbei 


summer+star+wars.jpg (215×203)





2 commentaires:

  1. Juste le reflet des mythes masculins des amazones. Ils se font des petits peurs comme cela, des frissons rétrospectifs. Comme si un système de domination phallocrate devait être remplacé par un système de suprématie gynocrate ? Ni l'un, ni l'autre ne valant. Non ce n'est nullement ce pour quoi lutte le féminisme que je connais. Il lutte pour les droits des femmes dont elles n'ont pas bénéficier, et contre toutes les violences féminicides. http://susaufeminicides.blogspot.fr/2012/01/combien.html

    RépondreSupprimer
  2. *petites peurs - *bénéficié (excusez-moi)

    RépondreSupprimer