ISSN

ISSN 2496-9346

mardi 1 décembre 2020

Touchatout, Ce qui arrivera en l'an 2463 (1871)

 En 1871, Touchatout signe dans le journal satirique Le Tintamarre la petite anticipation "Ce qui arrivera en l'an 2463". Attention, le ciel la Lune va nous tomber sur la tête !


Ce qui arrivera en l'an 2463

Un astronome de Saint-Etienne vient de calculer que la lune, — qui est en train de tomber en ce moment,— rencontrera notre globe dans 592 ans et quatre mois.

Le Tintamarre n'a pas voulu être pris au dépourvu; il a commandé à M. Cam, son opticien ordinaire, une lunette pour observer la marche de la lune.

Nous pouvons dès aujourd'hui préciser l'heure et l'endroit de sa chute sur la terre.

Cette planète nous tombera sur le dos le 8 décembre 2463, à quatre heures 38 minutes de l'après-midi.

Le coup portera en plein dans l'Océan Atlantique, qui, refoulé tout entier sous la pression de cet énorme bloc, viendra inonder toute la terre.

Prévenus à temps, tous les habitants du globe se seront attaché des vessies aux épaules et remonteront à la surface de l'eau, d'où ils gagneront à la nage les hauteurs avoisinantes et y fonderont de nouveaux mondes.

Les gens qui auront placé leur argent sur hypothèques feront un nez énorme.

Les habitants du nouveau, globe, instruits par 6000 ans d'expérience, reconstitueront une société sur des bases équitables en écartant de leur constitution et de leurs moeurs toutes les injustices et toutes les ordures dont ils auront souffert précédemment.

Ainsi disparaîtront à jamais les abus de toutes sortes, le Figaro et l'Avenir libéral.

De temps à autre, se détachera du fond de l'eau une épave de l'ancien monde, on en fera un musée.

Juste au-dessus de Chislehurst on placera une bouée flottante, indiquant aux navires qu'ils ne doivent pas approcher à cause des émanations pestilentielles.

Trois mois, jour pour jour, après l'inondation du quartier des Jeûneurs, un marchand de vin de Terre-et-Lune fusionnées, s'éveillera le matin en s'écriant :

— Sapristi !... et ma femme qui était enfermée à la cave !...

Il ira vite s'acheter un appareil à plongeur, se laissera glisser au moyen d'une corde au-dessus de son ancien domicile.

Une fois arrivé, il pénétrera dans sa boutique, tâchera de ramener le peu de linge qu'il avait laissé dans le tiroir et ne remontera à la surface qu'après avoir roulé quelque chose de très lourd sur la trappe de la cave.


Touchatout, « Ce qui arrivera en l'an 2463 », 

 in Le Tintamarre, 8 octobre 1871

mercredi 11 novembre 2020

Joseph Altairac (1957-2020)

 

Joseph Altairac en 2019, photographie de Bruno Para pour le site Noosfere

 

 

C'est avec beaucoup de tristesse que nous avons appris le décès soudain de Joseph Altairac. 

Infatigable lecteur, chineur tenace, accumulant non pas les livres et imprimés mais de la documentation comme il le disait avec malice, Joseph était l'érudition incarnée.

Immense connaisseur de la science-fiction ancienne, il lisait régulièrement ce site ainsi que les ouvrages de la collection ArchéoSF, apportant précisions et corrections quand cela était nécessaire et n'hésitant jamais à livrer ses conseils.

Ses travaux continueront d'inspirer tous les amateurs d'ArchéoSF, de proto-science-fiction, d'anticipation ancienne.

Bon voyage dans les étoiles, Oncle Joe. Tes nièces et neveux de l'imaginaire savent ce qu'ils te doivent.

mercredi 28 octobre 2020

Le Rotary-Club de Nice en l'an 2000 (1938)

Le journal Excelsior annonce dans son numéro du 17 mars 1938 un dîner de gala organisé par le Rotary-Club de Nice le 22 mars.

Parmi les animations sont annoncés un défilé de mannequins costumés selon la mode future de l'an 2000 et un sketch mettant en scène les rescapés du Rotary-Club de Nice en l'an 2000.

 

 
Il existe de nombreuses visions de l'avenir hors de Paris. L'anthologie Futurs de Province en réunit quelques-unes dans la collection ArchéoSF.



mercredi 21 octobre 2020

Diorama Angers en l'an 2000 (1936)

Le quotidien L'Ouest-Eclair dans ses éditions du 24 mai 1936 et l'hebdomadaire Le Paysan du Centre-Ouest daté du 31 mai 1936 annoncent la Foire exposition de l'Anjou se déroulant du 4 au 14 juin 1936. Parmi les différentes expositions qui la constituent sont annoncés des "démonstrations de radio-diffusion" et "la vision de superbes dioramas d'Angers en l'an 1800 et en l'an 2000".

 

Le 6 juin 1936, Le Petit courrier (quotidien publié à Angers) propose un reportage sur cette Foire exposition dans lequel les dioramas sont évoqués:



Il ne semble rester aucune trace de ce diorama représentant "Angers en l'an 2000", il rejoint ainsi les vastes corpus de l'imaginaire de l'An 2000 et de la science-fiction invisible. Il témoigne aussi de l'intérêt pour l'anticipation et la prospective bien au delà des limites de Paris.

A lire:

Paris Futurs, Petite anthologie rétrospective des Paris du futur

Futurs de Province, Petite anthologie rétrospective

 


vendredi 16 octobre 2020

Conférence de Vincent Haegele sur L'Empire savant (collection ArchéoSF)

Mardi 6 octobre 2020, dans le cadre du cycle les "Mardis de l'école des Chartes", Vincent Haegele a donné la conférence "Histoire d’un manuscrit de science-fiction retrouvé" consacrée à la découverte du manuscrit, datant de 1820-1830, de L'Empire savant de Pierre-Marie Desmarest, en 2016, à sa restitution et à son édition en 2019 dans la collection ArchéoSF aux éditions publie.net.

 

 



mercredi 23 septembre 2020

[Parution] Demain, l'écologie ! Utopies & " anticipations environnementales (éditions publie.net)

L'anthologie Demain, l'écologie ! Utopies & anticipations environnementales paraîtra le 2 décembre 2020 dans la collection ArchéoSF aux éditions publie.net.

L'ouvrage est en pré vente sur le site de l'éditeur.

L'anthologie, préfacée par Natacha Vas-Deyres, rassemble des textes publiés entre 1810 et 1920.