samedi 13 octobre 2012

Ce que la SF doit à Marie Curie...

Dès la découverte du radium, un vent de folie radioactive a déferlé sur la France. On imaginait un "lorgnon au radium" (1904) permettant de voir à travers à peu près tout, on parlait de "corps merveilleux" (1904), bien plus tard Marie Curie devient l'une des héroïnes de la Brigade Chimérique .
Ajoutons quelques titres comme Le Radium qui tue de Paul d'Ivoi, Les Prospecteurs de Radium de Jean Normand ou La Caverne au radium d'Henry de Graffigny (et bien d'autres!) pour voir que ce matériau considéré comme quasi-magique (dans la bande dessinée Les Hommes immortels - 1945 - de René Bastard, une civilisation précolombienne survivant dans un volcan vénère le radium) est incontournable.

De nombreuses biographies de Marie Curie ont été écrites. Parmi elles, voici quelques biographies pour la jeunesse :






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire