mardi 20 février 2018

Le Carnaval de Nice et la science-fiction (2/8)

Le thème du Carnaval de Nice 2018 est Le Roi de l'espace. Ce n'est pas la première fois que le Carnaval de Nice prend pour objet des éléments conjecturaux.
C'est l'occasion pour ArchéoSF de revenir sur des éditions antérieures présentant des thématiques relevant de l'anticipation et de la conjecture.

En 1934, le Carnaval a pour thème l'Amour. On y trouve des chars relatant l'histoire de l'amour à travers le temps comme "Roméo et Juliette", "Cléopâtre et Antoine",...

Un premier article sur le char "Au temps des cavernes" a été publié sur ArchéoSF (à consulter ICI).
Le second char relevant de la conjecture est consacré à "L'Amour en l'an 2000".




L'Eclaireur du Dimanche illustré du 18 février 1934 qui publie cette photographie l'accompagne d'une description et du texte d'une chanson:



L'Amour en l'An 2.000 Voici une anticipation à la manière de... Wells. C'est un avant-goût de ce que sera l'amour dans une soixantaine d'années. C'est le triomphe du machinisme. Grâce à un appareil compliqué qu'actionne un vieux savant à lunettes, une gentille Niçoise en caireù peut flirter avec un mandarin installé à l'autre pôle du globe terrestre. Le vieux savant tourne gravement la manivelle, tandis que les deux amoureux expriment, par une musique passionnée, les sentiments qu'ils éprouvent.


Air: Ah! si vous voulez d' l'amour.

Dans l'atmosphère et la stratosphère,
Depuis que tourne notre terre,
De stupéfiants et curieux progrès
Ont eu leur petit succès.
Nous avons connu la Té esse effe,
Du plomb le fil, du sing' la greffe,
Mais un savant, c'est curieux
Vient de refair' l'amour trop vieux.

Il a remplacé le cœur
Par un petit moteur
Qui marche avec l' essen...ce ;
Aussi maintenant,
On peut, c'est surprenant,
S'aimer à l'unisson
De Nic' jusqu'au Japon !
Ah ! ah ah ah ah ah
Avoir l'amant à Tokio,
C'est vraiment du brio ;
Ah ! ah ah ah ah ah
Quand on veut le tromper
On peut toujours couper !

Une carte postale (publiée sur ArchéoSF en 2012) a été éditée, reprenant en couleurs, une photographie du char:





Ce billet fait partie d'une série consacrée au Carnaval de Nice. Pour retrouver tous les articles de cette série, cliquez ICI

Source des images: Gallica et ArchéoSF

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire