mercredi 15 juin 2011

Les prédictions de Madame Lebreton pour 1935 (1919)

On trouve dans nombre de journaux, magazines et périodiques anciens des prédictions pour le futur. CUR, du Journal amusant, nous distrait avec celles de Madame Lebreton (dont la réalité n'est pas garantie) pour 1935 et les années suivantes prétendument rassemblées en 1919. Les amateurs d'uchronies seront certainement fort aises de voir apparaître une ligne temporelle qui n'a jamais existé mais qui a sa propre cohérence.




La grève des journaux ayant provoqué la disette des matières et nous ayant privés de toute information, je suis allé consulter, une somnambule extra-lucide, qui m'avait prédit, en juin 1914, que nous aurions cinq ans de guerre, que le tsar serait tué, et que le boulevard Haussmann serait perce trois ans après.
Vous qui savez tout, madame Lebreton, lui ai-je dit poliment, ne pourriez-vous pas me dire un peu ce qui se passe?
Ça ! non! m'a-t-elle répondu, je ne lis que dans l'avenir !
Alors, si vous pouviez me lire où me faire lire des journaux futurs, je serais un peu consolé de ne rien savoir des événements actuels..
Mme Lebreton; prit une louche à potage, la regarda fixement, entra en transe et d'une voix qui semblait venir de l'au-delà, — comme celle de M. Valdemar— me dicta ces lignes que je transcris fidèlement à votre intention.
« Nous sommes en 1935 au mois de février. La Seine a débordé. Les quais sont envahis. Des péniches de charbon s'en vont à la dérive...
« Les Etats-Unis n'ont pas encore ratifié le Traité de Paix. L'Empereur Guillaume II, rétabli sur le trône d'Allemagne depuis 1923, vient de mourir en laissant la couronne à son fils aîné.
« En France, on a rétabli la vente de l'absinthe. M. Wilson a gagné une méningite en étudiant la géographie de l'Europe.
« Mlle Spinelly a débuté avec éclat à la Comédie Française. Il y a eu des bagarres à l'inauguration de la statue équestre d'Anatole France.
«La crise du charbon menace de devenir très grave. M. d'Annunzio est toujours enfermé dans Raguse. L'aviateur Roland Dorgelès, capitaine aux Goncourt, a établi le raid Paris Brest-New-York-Chicago en 13 heures 28 minutes 7 secondes.
... Un temps d'arrêt. Puis la voix reprit :
« Mars 1931.
« La guerre mondiale dure depuis quatre ans. Les Egyptiens sont entrés à Calcutta. La flotte hollandaise bloque Rio-de-Janeiro. L'armée de la Société des Nations a pris l'offensive sur la ligne Pékin, Tien-Tsin, Hankéou, Canton.
« Un vol de torpilles aériennes a détruit Sumatra. A Paris, les inondations ont recouvert tous les quartiers centraux.

Les habitants se sont réfugiés aux trois étages supérieurs des sky-scrapers du boulevard Rodolphe Bringer [un article de cet auteur est disponible ICI].
Encore ! Encore ! madame Lebreton! implorai-je...
Et la voyante s'enfonça plus avant dans le futur. Haletante et entrecoupée, la voix débite :
« Novembre 1955.
« La guerre mondiale vient de finir parle triomphe de la C. G. T. occidentale.
« La France, ayant une fois de plus et au prix de sacrifices inouïs, sauvé la liberté du monde, le Bloc européen lui accorde la souveraineté incontestée de la République de Saint-Glin-glin et une option sur le charbon du Groenland
« Avril 1969.
« La terrible guerre entre le Japon et les trois Amériques risque d'entraîner une conflagration nouvelle. Le transit aérien est interrompu. Terrible accident du sous-océanique, 4.270 morts.
« La Seine ayant recouvert tout le territoire de Paris, Mantes et Rouen, la question Paris port de mer est enfin résolue
« Janvier 2000.
« Fêtes immenses pour la célébration de la Paix universelle. Le Traité reconnaît à l'Allemagne toute l'Amérique du Sud, à l'Angleterre la Chine et les iles de la Sonde, à la France les îles de Guernesey et d'Aurigny.
« La crue de la Seine envahit Beauvais, Evreux et Louviers. M. Curnonsky est élu Podestat des Transports...
Lorsque M me Lebreton eut reprit contact avec le monde actuel, je crus devoir m'écrier :
- C'est admirable ! en cinq minutes vous m'en avez dit sur l'avenir bien plus que tous les journaux sur le présent... Une seule chose m'étonne, c'est que vous m'ayez prédit que je serais encore de ce monde en l'an 2000 !
Probable, répondit Mine Lebreton, que vous serez rajeuni .par les glandes, «interficelles»...
J'en accepte modestement l'augure.

CUR, « Les Gaietés de la semaine, Les prédictions de Madame Lebreton pour 1935 », Le Journal amusant, n° 31, 6 décembre 1919

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire