samedi 7 juillet 2012

Eugène Le Mouël, Une Pension en aérobus (1925)

On doit à Eugène Le Mouël (1859-1934) de nombreux ouvrages et illustrations mais il n'est guère répertorié pour le domaine qui nous intéresse. On ne trouve son nom ni dans l'index de l'encyclopédie de Pierre Versins ni dans celui des Terres creuses de Guy Costes et Joseph Altairac.

Un titre m'a pourtant attiré: Une pension en aérobus, collection bibliothèque de la jeunesse, Hachette, 1925, illustrations de l'auteur.


Après lecture du volume il apparaît que l'argument n'est pas du tout conjectural (des enfants font le tourne du globe en 24 jours et connaissent de nombreuses aventures) mais on trouve un "aérobus" gigantesque (pour l'époque) et capable de quelques prouesses.

Le fonctionnement du moteur n'est guère expliqué, l'auteur s'en sortait par une pirouette en mettant en scène son concepteur déclarant détenir un brevet et montrant une caisse fermée contenant le moteur afin de ne pas se faire voler son invention.

La puissance de l'engin permet à l'aérobus le Washington d'emporter 25 passagers avec deux dortoirs (non mixtes!), une cuisine, un réfectoire, un salon de jeux et de récréation, une infirmerie, des logements particuliers pour les adultes, ..., de remorquer un sous-marin et même de soulever un éléphant !






2 commentaires: