mardi 30 décembre 2014

En l'an 2000 : la fin des piétons (1956)

Une petite blague parue en 1956 anticipant la fin des piétons.


En l'an 2000

Simple anticipation sur les temps futurs, mais probable au train où vont les choses.
Vers l'an 2000, un monsieur, en se présentant au bureau d'une compagnie d'assurances, demande à un employé installé derrière un guichet :
- Je voudrais m'assurer contre tout accident, déclare-t-il.
- Rien de plus simple, répond l'employé. Vous allez souvent en avion ?
- Jamais.
- En hélicoptère ? En soucoupe volante ?
- Pas davantage.
- En automobile ?
- J'ai ces moyens de locomotion en horreur.
- En motocyclette ?... En scooter, alors ?
- Non, je suis un simple piéton.
- Un piéton ! S'eclame l'employé, ne cachant son effroi. Je regrette, mais c'est trop dangereux. Aucune compagnie n'assure plus les piétons.


Journal et feuille d'avis du Valais (Suisse), 53e année, n°60, jeudi 19 avril 1956

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire